samedi 15 décembre 2012

Photo de la semaine (14)



Evangile du peintre Yovhannès de Berkri (Vaspurakan) - 1362
Détail de la nativité - Les rois mages par leur visage symbolisent
les trois âges de la vie.
Noter les passements d'épaule (tiraz) qui, pour les deux derniers (à gauche),
portent le mot "roi" en arménien et, pour le premier (à droite) une
 inscription imitant la langue arabe.
Nouvelle Djoulfa n° 404 f° 1 v.

On peut lire au-dessus de chaque figure :
 à gauche Melkon  (qui donnera le patronyme Melkonian) - Melchior en français
au centre Gaspar ( patronyme Gasparyan)
 à droite Bardasar  (Bardasarian) - Balthasar en français.


http://mesinstantanes.blogspot.gr/

8 commentaires:

  1. Intéressant d'apprendre d'où vient ton nom. Passe une bonne semaine

    RépondreSupprimer
  2. Déjà ! Nous étions ensemble ! C'est génial !

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Dzovinar. En français tu t'appelles donc Melchior... C'est amusant d'avoir un nom qui vient du nom d'un roi mage.
    D'ailleurs je te remercie pour cette page informative car quand j'ai découvert ta photo, j'ai essayé de retrouver le nom des trois rois mages. Je me rappelais bien Melchior et Balthazar mais j'avais oublié Gaspard.
    Bonne soirée à toi et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  4. Melkonian est le non du témoin de notre mariage.
    Mais je crois que ce nom est assez répandu en Arménie.
    Je n'en connaissais pas l'origine.
    Ton billet est très intéressant.
    Bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
  5. Oui Oxygène, on pourrait penser que la traduction du patronyme "Melkonian" est Melchior ! A une époque, où j'avais pensé à entrer dans le monde du "showbiz" j'avais choisi, comme nom d'artiste (lol) "Léna Melchior" ! Souvenir, souvenir ! Bonne journée ... oxygénée !

    RépondreSupprimer
  6. Mireille, le nom Melkonian arménien est aussi répandu que celui de Dupont (ou Durant) français !

    Bisous - et plein de soleil pour ce nouveau jour !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette image de saison et pour les explications. C'est un beau témoignage sur les civilisations anciennes et un lien avec le présent.

    RépondreSupprimer
  8. Merci François. C'est toujours un plaisir de te lire. J'imagine que les rues de Nice sont plus attractives que jamais sous les banderoles scintillantes de fête !

    RépondreSupprimer

Un commentaire me fera toujours plaisir. Et même si vous n'avez pas de blog, en choisissant "anonyme" vous pouvez poster un message et le signer.